RETOUR SUR LA RÉUNION PUBLIQUE DU 27 JUIN

Le 27 Juin, la Municipalité a organisé une réunion publique pour présenter les grands chantiers à venir sur Gruchet, dans le cadre notamment de Petites Villes de Demain et d’une réflexion sur Gruchet 2030.

Une petite centaine de personnes s’était déplacée mais vous êtes nombreux à ne pas avoir pu vous libérer pour assister à cette réunion.

Nous allons donc publier ici même de brefs résumés pour évoquer les différents projets qui ont été présentés.


Afin de de sécuriser collégiens, piétons, randonneurs et cyclistes, un chemin dit de mode doux est en cours de réalisation le long de la route qui monte au hameau de Beauchêne.

Les travaux ont débuté et seront terminés, sauf intempéries, pour la rentrée scolaire. Il sera éclairé par l’éclairage public mis en place l’an passé le long de la route.

Coût total 100 m€ dont une partie subventionnée par le Département 76.


L’aménagement de la friche Slic entre dans sa phase finale. L’aménagement global a été choisi et la semaine dernière les derniers travaux de démolition ont démarré.

Au bout du compte seront créés 22 logements, 9 pavillons en accession et 13 appartements dits intermédiaires, des espaces publics (parkings, aires de jeux et de promenade et espaces verts) selon le plan ci dessous.

Les travaux seront terminés début 2024, ils coûteront 1,6 Million d’€ (hors construction des logements) et sont subventionnés à 80% par l’Etat dans le cadre du plan de relance.


La transition énergétique est un élément primordial de notre politique communale. À la fois pour des raisons économiques mais aussi, bien sûr, pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre et apporter notre pierre à la lutte contre le dérèglement climatique.Ainsi cette année et dans les prochains mois, ont été ou seront réalisés le raccordement du manoir à la pompe à chaleur de l’Espace Mozaïk (coût 121m€), le changement de la chaudière centrale de l’espace mairie (coût 100m€), le remplacement par des LED l’ensemble de l’éclairage de la mairie (coût 33m€), le remplacement de l’ensemble des huisseries de la mairie (coût 269m€), la couverture de la mairie par des ardoises photovoltaïques (coût 75m€) et la réalisation d’audits énergétiques à l’espace sportif Coubertin et à l’école Hélène Boucher.

L’intégralité de ces travaux étant largement subventionnés par l’Etat dans le cadre de France Relance.


Notre commune, grâce à son potentiel de développement et à ses projets, a été reconnue Petites Villes de Demain (PVD) par l’Etat.
Grâce à cette labellisation, nous avons pu lancer une étude importante sur l’avenir de tout le secteur mairie, écoles, manoir, jardin public et Mare aux Loups.
Le schéma d’ensemble a été validé en conseil municipal et présenté en réunion publique.
Nous vous présenterons dans les prochains posts en détail les différents aménagements qui vont à terme bouleverser l’organisation du centre bourg.

Une fois l’école maternelle déménagée dans des locaux neufs et fonctionnels, il conviendra de réutiliser l’actuelle école maternelle. Un emplacement idéal dans le cœur de la ville, près des commerces et de la mairie. Son utilisation reste encore à imaginer de façon précise, mais une destination plutôt économique est envisagée, sous forme par exemple d’espace de coworking destiné aux créateurs d’entreprises. La réflexion est en cours…


Le principal aménagement du secteur école-mairie consistera en un agrandissement de l’école élémentaire pour la transformer en école primaire qui pourra accueillir un secteur école maternelle.
Nous profiterons de la démolition du bâtiment dit Bretelle pour réaliser cet investissement important qui aboutira à un groupe scolaire moderne et fonctionnel pour un meilleur confort et un enseignement facilité pour élèves et enseignants de l’entrée en petite section de maternelle jusqu’au CM2.

La commune doit continuer à se développer et à construire de nouveaux logements pour assurer son développement, mais nous ne souhaitons plus empiéter sur des zones naturelles et agricoles.
Nous devons donc réfléchir à occuper des zones libres en centre bourg.
Le jardin public sera donc réduit, pour être plus en cohérence avec la taille de notre commune. Il empiétera sur la cour du presbytère, accueillera toujours des jeux pour petits, une mare pédagogique, en remplacement de celle de l’école, un boulodrome et des espaces verts. Mais une partie sera aménagée pour accueillir du logement.

La salle de la Mare aux loups avait été construite par des jeunes bénévoles dans les années 60. Siège de la Maison pour tous, qui a maintenant migré vers l’espace Mozaïk, puis utilisée par les judokas, qui à terme utiliseront le futur gymnase construit près de l’école maternelle.
Après avoir rendu de nombreux services elle sera démolie pour laisser place à un immeuble de standing, sur un des plus beaux emplacements de la commune.

Caux Seine Agglo a lancé depuis un certain temps la réalisation d’une voie douce (pédestre et cyclable) reliant la vélo route de la Seine à la mer (Fecamp et Etretat). Cette voie passera par Gruchet.
Nous avons travaillé avec les services de l’agglomération pour qu’une liaison annexe se fasse entre cette future voie, quel qu’en soit le trajet, et la zone commerciale.
Touristes et habitants de la région sauront profiter de cet aménagement permettant d’aller vers un peu moins de voitures sur nos routes.